Amaury, 3 mois dormait sur le ventre.

Amaury a eu 3 mois cette semaine. Depuis sa naissance il n'a pas ou presque pas dormi dans son lit.
Au début il dormait sur moi, l'allaitement était difficile, il tétait très lentement et longtemps... du coup on s'endormait tous les deux en peau à peau.


Ensuite il a eu un reflux gastro-œsophagien douloureux et la seule façon que nous avons trouvé pour le soulager était de le porter en écharpe, pratiquement tout le temps. Quand on le mettait dans son lit il se réveillait en hurlant au bout de 10-15 minutes.

Du coup quand il a eu 3 semaines on a choisi l'option de le mettre sur le ventre. Et là, il a commencé enfin à dormir, un peu mieux, par tranches de 40 minutes et était beaucoup moins douloureux.

Sa grande sœur a dormi sur le ventre elle aussi. Malgré les recommandations des médecins, des gens autour de nous... en tant que parents on avait le sentiment que l'un comme l'autre étaient "mieux" sur le ventre, plus confortables.

Sauf que là, c'est moi qui me suis arrêtée de dormir. Sans savoir vraiment expliquer pourquoi, j'avais plus peur pour lui que pour sa sœur. J'allais le voir toutes les 30 minutes pour m'assurer qu'il respirait. Je ne pouvais pas dormir dans la même pièce que lui : si il faisait le moindre bruit je me réveillais en mode "qu'est ce qui se passe?", si il ne faisait pas de bruit je me réveillais en mode "ça y est il lui est arrivé quelque chose"... bref, un enfer et la fatigue s'accumulait...

J'ai décidé d'appeler Aude. Elle m'a aidé à comprendre et accepter mes craintes, mes angoisses et m'a fait réaliser que si  je n'étais pas sereine  par rapport à son sommeil, Amaury ne pourrait pas dormir sereinement. La décision de le mettre sur le dos n'a pas été facile : avec mon mari on oscillait en permanence entre son confort? sa sécurité? mes angoisses? son confort? sa sécurité? ...

Les premiers jours ont été durs avec des pleurs, de la culpabilité, est-ce qu'on prenait les bonnes décisions en changeant ainsi brusquement ses habitudes ? etc... mais très vite on a eu des signes positifs, les pleurs diminuaient et on arrivait même mieux à décrypter sa fatigue.

Aujourd'hui Amaury s'endort tout seul dans son lit en moins de deux minutes, sur le dos et il chouine très rarement. Quand il est fatigué on a l'impression qu'il réclame son lit!

Sincèrement, on hallucine des résultats, ça semble tellement facile maintenant alors qu'il y a une semaine c'était un cauchemar (et le mot est bien choisi!) Il a trouvé son sommeil et moi j'ai retrouvé le mien. Quand je le regarde dormir, sur le dos, les bras écartés de chaque côté de sa tête et le sourire aux lèvres je me dis ... mais heureusement qu'on l'a fait !!! Merci Aude !

Laissez un commentaire