Les conséquences de la dépression post-partum sur le bébé.

On s’inquiète souvent des conséquences
que peut avoir une dépression vécue par un parent sur bébé, lors des premiers mois de sa vie, alors qu’il est en plein développement.

 

Comme pour tout enfant, le contexte familial dans lequel il se construit et le comportement des parents influencent bébé à long terme, dans les rapports sociaux qu’il aura plus tard. Qu’en est-il lorsqu’une dépression a entravé la relation entre bébé et ses parents, après sa naissance ? Bien-être bébé vous dit tout sur l’incidence d’une dépression post-natale sur bébé.

Les bébés sont très sensibles et réceptifs. Ils peuvent donc être exposés à la dépression de leur maman ou de leur papa, dans la mesure où la qualité des interactions entre le parent et bébé est diminuée.

Le comportement des parents dépressifs

Des études menées ont montré que les mamans déprimées prononçaient autant de mots tendres que les autres mamans. Toutefois, elles ont un discours généralement plus négatif et réagissent en décalage par rapport aux demandes de bébé. Or, c’est dans l’interaction et dans la satisfaction de ses besoins que bébé se construit et développe ses capacités psychomotrices.

L’incidence de la dépression sur bébé

Ainsi, certains bébés dont un parent a souffert d’une dépression post-partum, peuvent présenter un retard dans l’apprentissage du langage.

Cependant, l’incidence d’une dépression post-partum chez papa ou chez maman sur le développement du bébé est en général faible, sauf si la dépression est associée à d’autres risques.

On peut alors noter une influence sur le développement psycho-affectif de bébé et ses rapports socio-affectifs ultérieurs, selon les interactions qu’il aura vécues avec ses parents. On parle d’attachement « insécure », qui peut se manifester de façons différentes, par exemple :

  • Une hyperactivité
  • Une irritabilité plus marquée
  • De l’anxiété
  • Ou une peur d’être séparé de sa mère

Si la dépression est sévère, elle peut influer sur le développement du bébé, et on remarque parfois les signes suivants :

Laissez un commentaire