La tétine ou le pouce ?

ausecour-tetineEst-ce mieux de sucer une tétine ou le pouce ?

Pour ce qui est du choix entre donner une suce ou lui laisser simplement son pouce,

il est préférable de donner une sucette pour deux raisons :

- Premièrement le pouce est impossible à enlever afin de faire un sevrage au moment voulu.

- Ensuite, avec la sucette, les forces exercées sur les dents sont à peu près uniformes. Tandis qu’avec le pouce, l’enfant peut être très énergique et pousser fortement ses dents vers l’avant.

La sucette, habitude ou besoin réel de succion ? Tous les nouveau-nés naissent avec un réflexe naturel de succion. Ce réflexe est comblé naturellement par l’allaitement. Bien que cela demande plus d’efforts, il est majoritairement plus satisfaisant.Même la succion effectuée au biberon demande moins d’efforts à bébé.

Ce ne sont pas tous les bébés qui ont besoin d’avoir une sucette.

Certains seront amplement rassasiés par le sein ou par le biberon.

Si vous allaitez et décidez de lui donner la sucette, attendez que le réflexe de succion soit bien intégré chez votre bébé avant de lui présenter la tétine. Toutefois, si votre enfant mange ses doigts ou suce son pouce, brisez cette habitude en lui présentant une tétine. De cette manière, vous exercerez un certain contrôle sur la durée et l’utilisation que vous voulez en faire. Il est plus facile d’inventer une histoire sur la disparition d’une sucette que d’empêcher l’enfant de sucer son pouce.

Il faudra libérer l’enfant de cette mauvaise habitude de la tétine ou du pouce avant l’âge de 2 ans, car son utilisation prolongée pourrait entraver et même déplacer la position initiale des dents.
Pour ce qui est du choix de la sucette (silicone et latex), sélectionnez-en une en fonction de l’âge.
Il est recommandé de remplacer la sucette régulièrement. Rincez-la le plus souvent possible et contrôlez son utilisation.

Ne la laissez pas constamment attachée sur bébé, car elle ne doit pas devenir une dépendance.

N’enduisez jamais la sucette de miel ou de tout autre aliment sucré à titre de compensation. En plus de favoriser la carie dentaire, elle pourrait inciter votre enfant à s’y accrocher encore plus. Les alternances d’hyperglycémie et d’hypoglycémie liés à l’apport de sucre agressent le foie et le pancréas de l’enfant et prédisposent au diabète.

Vous pouvez la lui offrir en guise de réconfort, mais pas en réponse à tous ses pleurs.
Interrogez-vous plutôt sur les raisons de ses pleurs et sur ses réels besoins.

Si l’enfant persiste à sucer :

Laissez un commentaire