Boisson énergisantes : Attention, caféine, dangereux pour l'Enfant

“Ces boissons sont impropres à la consommation
par les enfants”
ou encore, les enfants doivent éviter les boissons énergétiques et énergisantes, particulièrement en raison des niveaux de caféine, conclut ce rapport clinique sur les ingrédients contenus dans les boissons sportives et énergisantes et après l’analyse scientifique des effets constatés sur les enfants.

Rappel et justification des nombreux risques pour l’enfant, du trouble cardiaque à la carie dentaire, en passant par l’obésité et règles simples quant à la non pertinence de ces boissons pour les enfants et les adolescents.

Un bilan publié dans l’édition en ligne du 29 mai, de la revue Pediatrics.

Les boissons énergétiques et énergisantes comportent de nombreux composés organiques excitants comme la caféine mais aussi des vitamines B, la taurine, la maltodextrine, l’inositol, la carnitine, la créatine ou le glucuronolactone. Leurs fabricants expliquent que les niveaux élevés de caféine permettent d’apporter au consommateur plus d’énergie et de “stimulant”.

La caféine contenue dans les boissons énergisantes l’est à des niveaux variables, mais en moyenne, à hauteur de 80 mg dans une canette de 250ml  ce qui représente l’équivalent de caféine contenue dans 3 canettes de coca ou une petite tasse de café.

Les agences sanitaires décommandent la consommation de caféine aux enfants, aux femmes enceintes (pas plus de 2 tasses de café par jour) ou aux personnes fragiles. Par ailleurs, ces boissons contiennent le plus souvent beaucoup de sucres, la majorité étant des édulcorants.

Cette étude américaine, menée par des chercheurs de l’American Academy of Pediatrics -mais dont les auteurs précisent qu’elle est applicable à d’autres pays- conclut simplement que les boissons énergétiques ne sont pas plus bénéfiques que l’eau, après la pratique d’un sport.

Ils rappellent que les boissons énergétiques avec leur niveau élevé de sucres augmentent le risque d’obésité et de carie dentaire. Ils concluent que la très forte teneur en caféine de ces boissons les rendent impropres à la consommation pour les enfants.

En classant les boissons énergétiques et énergisantes et en mesurant leurs niveaux d’ingrédients, en analysant de manière systématique l’ensemble des études portant sur les effets de ces ingrédients sur la santé des enfants, les chercheurs concluent:

  • L’eau reste le premier choix pour l’hydratation, ces boissons n’ont pas un pouvoir hydratant supérieur.
  • Leur haute teneur en glucides accroît le risque d’obésité: À l’exception des boissons sportives sans sucre, les boissons contiennent 2 à 19g de glucides (glucose et fructose) par 240ml, soit 10-70 calories par verre. Les chercheurs rappellent que l’apport quotidien par un jus de fruits et du lait écrémé est suffisant.
  • Les boissons énergisantes sont plus riches en glucides que les boissonsénergétiques, soit 67g par 240ml soit jusqu’à 270 calories et représentent un apport calorique excessif avec son risque de surpoids ou d’obésité.

Des risques nombreux, liés aux niveaux de caféine élevé : Les chercheurs répertorient un large éventail d’effets sur le corps, don’t l’augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle et, chez l’Enfant, des effets sur la vitesse d’élocution, l’écoute et l’activité motrice ainsi que sur la température du corps et la sécrétion de suc gastrique.

Le caractère diurétique de la caféine est également à prendre en compte. Des effets psychologiques sont mentionnés, tels que les troubles de l’humeur, l’anxiété et les troubles du sommeil. Les auteurs rappellent que la caféine est mortelle entre 200 à 400 mg par kg de poids (soit environ 6g pour un enfant de 30 kg).

Le risque, pour l’Enfant, de développer une dépendance. Les auteurs recommandent l’interdiction aux enfants de consommer de la caféine, par exemple celle contenue dans les boissons gazeuses, soit environ 24 mg de caféine par canette. Un autre ingrédient, un extrait de plante, le guarana s’avère particulièrement dangereux puisqu’1 g de guarana est l’équivalent de 40 mg de caféine. Et certaines boissons étudiées contiendraient jusqu’à 30 mg de guarana par 240 ml.

Les boissons énergétiques peuvent contenir des électrolytes (sels de sodium et de potassium) or les enfants et les adolescents en consomment suffisamment par le biais d’une alimentation saine et équilibrée. Enfin, l’ajout de protéines et de vitamines est inutile.

Ce bilan comporte des lignes directrices pour les parents, les décideurs en Santé publique, les écoles et les clubs sportifs sur la consommation (ou la non consommation) des boissons pour sportifs. Il conclut que les boissons énergétiques ou énergisantes sont inutiles et impropres à la consommation par les enfants et les adolescents.

Source: Pediatrics 2011, Published online May 29 doi: 10.1542/peds.2011-0965
Clinical Report–Sports Drinks and Energy Drinks for Children and Adolescents: Are They Appropriate?

http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-boissons-eacutenergisantes-attention-cafeacuteine-dangereux-

Laissez un commentaire