10 idées reçues sur les poux

Vrai / Faux: 10 idées reçues sur les pouxPoux

Peut-être avez-vous vu ces panneaux effrayants à l’école, à la crèche ou chez la nourrice: « Attention, les poux sont de retour ! » Mais êtes-vous vraiment au point, question poux ? Vérifions ensemble…

Idée reçue n°1: Il y a des « têtes à poux »

FAUX: cet enfant avec une tignasse longue épaisse et mal coiffée vous semble plus propice aux poux que celui avec trois cheveux fins clairsemés ? Détrompez-vous ! Les poux aiment avant tout les crânes, la quantité et la propreté du cheveux ne jouent pas dans leur « choix » d’habitat. De la même façon, les filles n’ont pas plus de poux que les garçons: simplement, les cheveux plus longs sont plus propice à l’installation. Ne coupez pas tout pour autant !

Idée reçue n°2: Les poux restent plus longtemps dans les maisons avec des animaux

FAUX: les poux d’animaux et les poux d’humains ne sont pas, sauf rares exceptions, les mêmes. Vivre avec un chien, un chat, un poissson (!) ou des chèvres n’augmentent donc en rien la durée de squatt des poux.

Idée reçue n°3: Si je lave les cheveux de mes enfants tous les jours, ils n’auront pas de poux

FAUX et VRAI: c’est faux, vos enfants ne seront pas prémunis contre les poux (voir idée reçue n°1) En revanche, vous vous en apercevrez peut-être plus vite. Cela dit, laver tous les jours les cheveux des enfants peut irriter leur cuir chevelu: demandez conseil au médecin ou… au coiffeur !

Idée reçue n°4: J’ai vu un panneau « poux » mais je n’ai pas besoin de traiter mes enfants

FAUX: si 70% des camarades de vos enfants ont des poux, il est quasi impensable que le votre n’en attrape pas. Il en a peut-être déjà: a minima, des lentes… pour ne pas leur laisser le temps d’éclore, vous pouvez déjà appliquer un produit anti-poux.

Idée reçue n°5: Les adultes n’ont pas de poux

FAUX: les enfants ont plus de poux, plus souvent que les adultes, parce qu’ils se collent la tête les uns aux autres. Cela dit, si vous êtes adeptes du cododo ou que vous touchez souvent la tête de vos enfants cheveux à cheveux, il est très possible que vous en attrapiez vous aussi.

Idée reçue n°6: Les poux restent plus longtemps chez les enfants dont les parents sont pauvres

FAUX et malheureusement aussi VRAI: les poux ne sont pas une question ni d’hygiène, ni d’argent. Cependant, à 15 euros le produit anti poux et 11 euros le produit préventif, plus l’achat éventuel de peignes supplémentaires; dans les familles nombreuses il faut presque prévoir un « budget poux », que tout le monde n’a pas à sa disposition ! Cela dit, dans les familles très riches dont les parents ont peu le temps de voir leur enfants, les poux restent tout aussi longtemps et pour cause: certains parents ne s’aperçoivent pas que leur enfant a des poux. A quand les écoles maternelles organisant des séances anti-poux ?

Idée reçue n°7: On peut chasser les poux sans insecticide

VRAI encore heureux. Les produits anti-poux sont sans insecticide, ils empêchent le poux de respirer et endorment les lentes.

Idée reçue n°8: Après des poux, il faut tout laver !

VRAI et FAUX: En théorie, il faut tout laver: manteaux, écharpes, bonnets, draps, et même nappes ou housses de canapés. En pratique, le poux ne vit que quelques heures hors des cheveux. Vous pouvez donc laver les draps et les vêtements, pour ce qui est du reste, deux solutions: la congélation (pour les peignes par exemple) qui tue les poux (et ne les réveille pas en dégelant, heureusement) ou l’enfermement dans un sac plastique pendant 24 heures.

Idée reçue n°9: Les poux volent

FAUX: Les poux marchent très, très vite, ce qui leur permet d’aller d’une tête à l’autre…

Idée reçue n°10: Si mon enfant avait des poux, je m’en serais aperçue

FAUX: On ne le remarque pas toujours, même à l’oeil nu. Il se gratte, surtout en
dormant ? Vérifiez sa tête. Si vous ne trouvez rien, procurez-vous un peigne spécial poux et voyez comment il ressort. Pour la prévention, il existe des produits de type Parapoux, mais aussi de l’huile essentielle de lavande, et garder les cheveux attachés très serrés.
Inutile de bannir les enfants qui ont des poux: si ce n’est pas lui qui lui donne, ce sera un autre. Quand ce sera le tour de votre enfant, vous serez bien contente qu’il ne soit pas montré du doigts et isolé.

Et puis après tout, on parle de poux, pas d’une maladie vénérienne, n’est-ce pas ?

Source : http://yahoo.mamantravaille.fr/maman_travaille/2011/02/vrai-faux-10-id%C3%A9es-re%C3%A7ues-sur-les-poux.html#more

Laissez un commentaire