Les moments cles de bébé

Interview d’Aude Becquart pour le magazine Votre Bébé N°19

– Tout d’abord, merci de présenter en quelques
mots votre activité et votre parcours.

Après avoir travaillé une vingtaine d’années en milieu hospitalier auprès de jeunes enfants ainsi qu’en crèche, je suis aujourd’hui consultante en puériculture et parentalité à domicile. J’interviens ponctuellement à l’occasion d’une naissance mais également plus tard pour répondre à toutes les questions que les parents se posent (l’Allaitement, le sevrage, l’éveil, les pleurs,  le développement de bébé, l’endormissement ou les nuits difficiles, l’ initiation au massage des bébés…).

- Quels sont selon vous les grands moments de la vie de Bébé
de la naissance à 3 ans ?

Beaucoup sont importants, en voici quelques uns :

  • La naissance, l’allaitement et le sevrage.
  • Les premières séparations, reprise du travail de la maman, la crèche, la nounou.
  • 8-10  mois, l’angoisse de séparation – la peur de l’étranger.
  • L’acquisition de la marche
  • 18 mois à 3 ans l’apprentissage de la frustration.
  • L’apprentissage de la propreté.

- D’après votre expérience et vos divers contacts avec les parents, quels sont les moments auxquels ils attachent le plus d’importance ?

Les parents font appel à mes services lorsqu’ils se posent des questions, souhaitent avoir les conseils d’une professionnelle ou lorsque leur enfant semble traverser une période difficile (ex : endormissement, nuits, alimentation, colères). Les parents d’aujourd’hui sont en quête de sérénité.

- Dans la vie moderne et trépidante qu’est celle des parents d’aujourd’hui, quel sont selon vous les moments de la journée à se réserver avec son bébé, en fonction de son âge ?

Tout dépend de la disponibilité des parents. Aujourd’hui beaucoup de parents travaillent, ils ne retrouvent leur enfant qu’en fin de journée. Il faut privilégier ces instants en toute disponibilité (pas de téléphone, télévision, radio, etc …)
Un bain avec un massage peuvent être très bénéfiques aussi bien pour le parent que pour le bébé.
Si l’enfant est plus grand, prendre du temps avec lui pour l’écouter, lire des histoires, faire des jeux calmes si l’heure du coucher approche.

- Quels moments clés de sa vie, bébé garde-t-il en souvenir ?

Les souvenirs conscients remontent au mieux à l’âge de 2-3 ans. Nous gardons le reste dans l’inconscient (période in-utéro, la naissance, les émotions…).

- Vous faites des initiations au massage des bébés, qu’est-ce que cela apporte aux parents mais aussi aux bébés ?

Le massage est un mode de communication, une nourriture pour dire « Je t’aime ».

Une étude a été menée par des chercheurs israéliens sur vingt enfants.
La moitié d’entre eux avait bénéficié, dès l’âge de dix jours, de massages quotidiens.
À huit semaines, les bébés qui avaient été massés savaient mieux s’adapter aux cycles jour-nuit.

Pourquoi masser bébé ?

  • Il enrichit et renforce les liens parent – enfant.
  • Il favorise des moments privilégiés avec bébé.
  • Il aide à mieux comprendre les besoins et désirs de l’enfant.
  • Il donne confiance aux parents.
  • Il favorise la détente et le bien-être du bébé et de l’adulte.
  • Il régule le sommeil et l’appétit.
  • Il permet l’intégration du schéma corporel.
  • Il stimule la production d’endorphines qui calment la douleur.
  • Il soulage certains maux (les coliques, rhumes…)
  • Il améliore la qualité de la peau.

En massant bébé vous établissez une autre forme de communication, rassurante pour votre l’enfant tout en soulageant les petits maux quotidiens.

Que nous réservez-vous de nouveau dans le domaine de la petite enfance ?

Mon activité en elle-même est nouvelle, dans la mesure où j’interviens à domicile. Beaucoup de parents se sentent isoler, la famille étant en province.

  • J’apporte aux parents des conseils pratiques et personnalisés dans leur quotidien
  • une écoute et des réponses à leurs questions sur : le sommeil, les pleurs, l’organisation, les nuits…
  • l’apprentissage de techniques favorisant l’éveil de leur enfant : l’environnement, le massage bébé, le jeu …

Je travaille en collaboration avec des pédiatres, ostéopathes, kinésithérapeutes, maternités, psychologues et psychothérapeutes.

Laissez un commentaire