L'enfant et le stade du miroir

A la naissance, le bébé vivant dans une relation symbiotique avec sa mère n’a pas conscience de son propre corps.

Aux environs de 4 mois, votre bébé réagit à son image reflétée par le miroir, mais il réagit de la même façon qu’il réagirait à l’image
reflétée d’un autre enfant. Il est d’ailleurs plus intrigué par le reflet de sa mère qu’il reconnaît dans le miroir sans pour autant comprendre qu’il s’agit d’une image.

Aux environs de 7 ou 8 mois, survient une évolution psychique de votre bébé que le psychanalyste Jacques Lacan nomme « Le stade du miroir ». Devant le miroir, le bébé va progressivement identifier son corps et prendre ainsi conscience de lui-même. Il attend une réaction de son reflet dans le miroir. La mère qui le tient dans ses bras va lui nommer son image. Le bébé va alors chercher confirmation en se retournant pour voir sa mère derrière lui.

Cette étape du stade du miroir a une grande valeur symbolique dans l’évolution psychique du bébé. Elle le force à prendre conscience qu’il est différent de sa mère et des autres. En outre, le bébé découvre les parties de son corps qu’il ne connaissait pas encore et c’est ainsi que son « schéma corporel » se construit. La relation symbiotique (relatif à un soutien mutuel) laisse place à une relation anaclitique (conscience de ce soutien). Il découvre par ailleurs que son reflet n’est qu’une image et non un être réel.

Pour atteindre une pleine conscience de soi l’enfant doit comprendre qu’il est un objet dans le monde, c’est-à-dire qu’il a des caractéristiques, le genre, la taille, le nom.

Le psychologue Michael a mesuré de façon expérimentale à quel moment un enfant à qui l’on a collé une pastille rouge sur le nez et qui se voit dans un miroir est capable de se l’enlever. Il se reconnaît alors comme étant la personne du miroir.

Vous pouvez tenter vous-même l’expérience avec votre enfant, en lui montrant une première fois son reflet dans le miroir, puis en lui montrant une seconde fois son reflet dans le miroir après avoir posé une gommette sur le bout de son nez (les étiquettes sur les pommes ou les mandarines font très bien l’affaire).

Aux environs de 12-15 mois, votre enfant observe intrigué la gommette sur le nez de l’enfant dans la glace.

Vers 15-18 mois, il touche le miroir afin d’enlever la gommette du nez de l’enfant dans la glace.

Ce n’est qu’aux environs de 18-24 mois que votre enfant enlève la gommette de son propre nez.

Il se reconnaît pleinement dans le miroir de la même façon qu’il se différencie des autres sur une photo ou sur un film vidéo.

Laissez un commentaire