Des bébés perspicaces.

papa-nourrisson-litOn le savait, dès la naissance, les enfants sont fascinés par les visages, mais ce n'est que vers 3 mois qu'ils deviennent capables de distinguer un visage familier d'un visage inconnu.

Deux psychologues ont voulu vérifier si les caractéristiques raciales figuraient parmi les traits qui permettent cette distinction.
L'étude montre que les bébés de type caucasien (selon la formulation américaine) qui n'ont jamais rencontré d'Asiatiques reconnaissent mieux les visages des premiers que des seconds.

Mais ils apprennent vite : il suffit de leur montrer des photos de visages asiatiques pendant une courte période pour que nos bébés deviennent aussi experts dans la reconnaissance d'un type ou de l'autre.

Conclusion : si la préférence pour le stimulus « visage humain » apparaît comme innée, l'aptitude à distinguer entre visages différents apparaît comme très tôt acquise - les différences raciales figurant parmi ces distinctions apprises.

Laissez un commentaire