Dès 3 mois, les bébés détectent l’émotion dans la voix

deculp Aude becquartLes bébés peuvent reconnaître une voix triste dès l’âge
de 3 mois
ce qui suggère une capacité à interpréter la voix humaine et les émotions

négatives extrêmement tôt dans la vie.

Selon cette étude de chercheurs du Kings College de l’University College de Londres et du Birkbeck College, les scanners du cerveau de nourrissons de 3 mois ont bien confirmé que certaines parties du cerveau s’activent plus fortement lorsque les bébés entendent des voix tristes.

C’est une recherche biologique intéressante sur l’activation du cerveau chez les jeunes bébés en réponse à des sons humains mais qui ne nous dit pas si l’exposition à des sons différents sur le plan émotionnel ont une influence sur le développement d’un bébé ou de sa personnalité.

Cette étude menée sur un échantillon de 21 bébés âgés de 3 à 7 mois a effectué un mode d’examen spécifique par IRM pour mesurer l’activité dans les différentes régions du cerveau des petits enfants à l’écoute d’un discours humain soit émotionnellement neutre, soit à tonalité heureuse ou triste. Alors qu’ils dormaient naturellement, les enfants ont été placés sous IRMs, un examen par IRM capable de détecter l’ampleur du flux sanguin dans différentes zones du cerveau.

Chez les bébés, le cortex temporal est très sensible aux voix, autant qu’il l’est, pourtant plus développé chez l’adulte. Les chercheurs remarquent également que l’activité du cerveau est peu différente, qu’il s’agisse de sons neutres et heureux, en revanche s’active en cas d’émotions tristes. Cela suggère une capacité du cerveau à analyser la voix humaine dès les premiers mois de la vie et tout particulièrement les émotions négatives.

L’imagerie révèle que,

-         comparativement à aucun son du tout, n’importe quel son produit une activation significative dans les 5 régions du cerveau, ce qui confirme des résultats d’études précédentes,

-         la capacité du cortex du cerveau à percevoir les différents types de discours augmente avec l’âge,

-         le cortex temporal est une région du cerveau extrêmement sensible à la chez les jeunes bébés.

-         Son activation lors d’un discours à tonalité triste démontre sa capacité à interpréter la voix humaine et les émotions négatives extrêment tôt dans la vie.

Source: Current Biology, 30 June 2011 10.1016/j.cub.2011.06.009 Early Specialization for Voice and Emotion Processing in the Infant Brain (Visuels NHS)

Laissez un commentaire