Dois-je passer toutes les fêtes avec mon ex-femme et mes enfants ?

La question posée à la psychanalyste : Dois-je passer toutes les fêtes chez mon ex-femme avec nos enfants ?

Après un divorce difficile, mon ex-femme exige que je passe toutes les fêtes chez elle avec nos enfants (de 3 et 5 ans) dont elle a la garde. Je n’ose pas refuser parce qu’ils me réclament. Qu’en pensez-vous ? Alexandre V., Lyon.

La réponse de Claude Halmos, Psychanalyste

Vos enfants vous réclament, d’une part, parce que leur mère vous réclame et, d’autre part, parce qu’ils n’ont sans doute pas renoncé à vous réconcilier avec elle pour que tout soit « comme avant ».
Leur céder n’est pas un service à leur rendre. Il faut, en effet, qu’ils comprennent que le divorce est irrévocable et qu’ils doivent faire le deuil de la vie « d’avant « . Cela peut être douloureux pour des enfants. Mais ce n’est jamais destructeur si on leur explique qu’un mari et une femme divorcés restent cependant pour toujours les parents de leurs enfants, qu’une nouvelle vie les attend avec deux maisons, deux chambres et, un jour ou l’autre, de nouveaux « fiancés » ou conjoints pour papa et maman.

Revenir, même le temps d’une fête, « à cause des enfants » à la vie d’avant dont on ne veut plus, c’est perturber les enfants dans leurs nouveaux repères et c’est surtout leur faire croire qu’ils sont assez puissants pour que les adultes oublient leur vie privée pour eux… C’est un cadeau empoisonné qu’on doit leur refuser même s’ils le réclament.

Construisez votre nouvelle vie et faites-la partager à vos enfants. C’est de cette façon qu’ils auront envie de construire la leur.

Psychanalyste, auteur de Parler, c’est vivre (NiL, 1997), Claude Halmos répond chaque mois à quatre lettres sélectionnées parmi un abondant courrier, dont nous publions des extraits.

Laissez un commentaire